Passages fauniques: des détours qui valent le détour
Accueil
Partenaires
Contact

Restauration de couloirs biologiques en Europe

Le projet européen de restauration des corridors biologiques du Grésivaudan intitulé « Couloir de vie » vise à restaurer les six corridors biologiques prioritaires entre les massifs de Chartreuse, de Belledonne, et du Vercors dans les Alpes d’Isère, en France. Ces corridors font l’objet d’un programme d’actions comprenant plusieurs objectifs soient; la coordination, la communication, l’évaluation du projet, la résorption des points de conflits et la gestion de l’espace corridors. Les moyens pris en compte pour la restauration des corridors sont entre autres d’aménager des passages sur et sous l’autoroute, de planter des haies, d’améliorer la qualité de vie et de collaborer avec le réseau de l’arc alpin, notamment via le projet Econnect.

Le Réseau écologique du département de l’Isère (REDI) qui participe à ce programme a ainsi identifié sur le réseau à une échelle au kilomètre près de 320 points de conflits avec la faune en 2001 et plus de 700 en 2009. Cette étude comportait une identification fine des éléments à restaurer et les bonnes pratiques à mettre de l’avant. Parmi ces points de conflit, 10 points, soient 70 km de discontinuité, ont été jugés prioritaires et font aujourd’hui l’objet du projet « Couloirs de vie ».

Le réseau écologique de l’Isère, en France, s’est doté d’un programme d’actions ambitieux et complet de restauration des corridors biologique suite à l’identification de 10 points de conflits avec la faune prioritaires sur 320 points inventoriés sur son territoire.

COORDONNÉES

Département d’Isère

PHOTOS

Crédit photos : Département d’Isère