Passages fauniques: des détours qui valent le détour
Accueil
Partenaires
Contact

Passages fauniques des Laurentides

De 2006 à 2012, le ministère des Transports du Québec a procédé à des travaux d’élargissement de la route 175 dans la réserve faunique des Laurentides. Les collisions avec les orignaux sont fréquentes dans ce secteur. Pour remédier au problème, des clôtures métalliques de 2,4 m de haut ont été installées sur une distance de 67 km pour diriger la faune vers des passages fauniques. Ainsi, 36 passages pour la faune ont été planifiés et aménagés entre le km 60 et le km 144. On compte des passages pour la grande faune et pour la petite faune.

Lors des travaux routiers, certains cours d’eau ont subi des perturbations. Ils ont donc été restaurés en considérant l’habitat du poisson, notamment pour favoriser l’omble de fontaine (seuils, méandres, aménagement de berges). Il s’agit d’un projet considéré comme un chantier « école » important au Québec qui présente beaucoup de structures facilitantes pour le passage de la faune. Une étude en cours avec l’Université Concordia assure un suivi de son utilisation par la faune sur une durée de quatre ans. Jusqu’à maintenant, 24 espèces de mammifères et une dizaine d’espèces d’oiseau ont été observées et des milliers de passages ont été enregistrés.

Le chantier « école » d’installation de passages fauniques, inclut dans l’élargissement de la route 175 dans la réserve faunique des Laurentides, a permis la construction de 36 passages qui sont aujourd’hui utilisés par plus de 24 espèces de mammifères et une dizaine d’espèces d’oiseaux.

COORDONNÉES

Transports Québec
475 de l'Atrium, 4e étage
Québec (Québec) G1H 7H9
(418) 380-2003
En savoir plus

PHOTOS

Crédit photos : Transports Québec