Nature en ville: des îlots de fraîcheur
Accueil
Partenaires
Contact

Gestion différenciée des espaces verts à Montréal

Depuis les années 2000, six arrondissements de la Ville de Montréal (Ahuntsic-Cartierville, Sud-Ouest, Plateau Mont-Royal, Ville-Marie, Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, Rivière-des-Prairies-Pointe-aux-Tremble et Hochelaga-Maisonneuve) ont révisé leurs méthodes d’entretien des espaces verts en appliquant une méthode de gestion différenciée. Cela signifie qu’en fonction de leur usage et de leur degré de fréquentation, les différentes parties des espaces verts sont entretenues par des interventions adaptées.

À l’origine, tous les espaces verts étaient gérés de la même façon, avec des tontes complètes et régulières de la végétation, ce qui appauvrit le milieu et génère des coûts élevés d’entretien. La gestion différenciée encourage un entretien adapté au contexte local des espaces verts. Une gestion intensive est appropriée dans certains cas, pour des raisons de sécurité ou pour des terrains qui ont une vocation récréative (plateformes sportives). Cependant, certains terrains en zone moins accessible ou en zone de transition, comme les abords de route, ne nécessitent pas un entretien aussi intensif. Un entretien moins fréquent favorise une plus grande biodiversité et améliore la qualité du paysage. C’est également un moyen de lutte efficace contre l’herbe à poux. Avec des entretiens moins fréquents, des espaces verts peuvent se développer en pré fleuri ou en boisé, et ainsi redevenir des milieux naturels plus intéressants.

La gestion différenciée des parcs et espaces verts contribue à diminuer les coûts d’entretien pour les arrondissements montréalais et à ramener la biodiversité en ville, ce qui permet aux citoyens de recréer un lien avec la nature.

COORDONNÉES

Ville de Montréal

PHOTOS

Crédits photos : Roger Latour (www.floraurbana.blogspot.ca, gestiondifferenciee.org, Ville de Montréal, Carl boileau (carlboileau.com)